Comprendre le tassement en géotechnique

Par Andrew Lees, Le 10/03/21 04:14

Qu’est-ce que le tassement en géotechnique?

En ingénierie géotechnique, le tassement est défini comme le mouvement descendant du sol dû aux changements des contraintes. Des mouvements de terrain excessifs peuvent endommager les bâtiments, les structures et les infrastructures de transport, des ponts et tunnels aux chaussées routières et aux voies ferrées.

Tensar Ground Coffee - Épisode deux (Tassement). Andrew Lees discute du type de tassement qui cause réellement des dommages aux bâtiments et aux chaussées?

Qu'est-ce qui cause le tassement?

Le tassement est généralement le résultat d'un chargement (d'un bâtiment ou de véhicules circulant sur une route, par exemple) dépassant la capacité portante du sol, provoquant une consolidation, le sol sous la structure se déplaçant verticalement et horizontalement. Les sols faibles et mal compactés sont particulièrement vulnérables.

Le tassement peut également être causé par d'autres facteurs, tels que les changements de teneur en eau (par exemple, les sols cohésifs saturés peuvent se ramollir, les sols cohésifs plus secs peuvent rétrécir), des excavations profondes et des tunnels, ainsi que l'effondrement des vides naturels ou des travaux miniers abandonnés.

Le tassement peut se produire presque immédiatement après l'application d'une charge ou prendre des années, selon les conditions du sol sous-jacentes et la cause du mouvement.

tensar-triax-msl
Installation d'une couche stabilisée mécaniquement Tensar

Types de tassement en géotechnique

Tassement uniforme

Si un tassement uniforme se produit, la structure (ou la route ou la voie ferrée) se tassera de la même quantité sur sa longueur et aucun dommage ne se produira - bien que l'ensemble de la structure sera plus bas, bien sûr.

Tassement différentiel

Souvent cité dans les spécifications pour juger des performances de l'ingénierie géotechnique, le tassement différentiel se produit lorsqu'une partie d'une structure s'installe plus (ou plus rapidement) qu'une autre.

Si un bord d'une structure bouge plus qu'un autre, la structure s'inclinera - la tour penchée de Pise en est un excellent exemple - mais le tassement différentiel ne provoquera pas l'accumulation de contraintes et ne devrait donc pas causer de dommages. Cependant, l'inclinaison peut devenir inacceptable (dans les bâtiments avec des machines sensibles, par exemple) ou peut conduire à une défaillance catastrophique, si l'inclinaison est excessive.

Tassement de courbure

Si une structure s'incline, une ligne droite peut être tracée entre l'un de ses bords et l'autre. Si, cependant, cette ligne est en courbe, cela indique que différentes sections de la structure se déplacent à un degré plus ou moins important.

Ce tassement de courbure peut provoquer des distorsions dans la structure, induisant des efforts de traction qui ne peuvent pas être supportés par les matériaux de construction (tels que la maçonnerie) ou par le revêtement routier. À terme, cela entraînera des dommages et des fissures (et dans les chemins de fer, une courbure excessive peut empêcher les trains de circuler sur des voies déformées).

La courbure peut être exprimée par le taux de déflexion: le mouvement vertical maximal, divisé par la longueur de la structure sur laquelle ce mouvement est mesuré. La courbure est donc un élément clé lors de l'évaluation de la performance de tassement des structures.

Comment les géogrilles peuvent réduire le tassement géotechnique

Les géogrilles sont couramment utilisées dans les couches granulaires pour atténuer les effets d'un tassement uniforme et différentiel lors de la construction sur un sol faible (bien que l'approche soit adaptée à toutes les conditions du sol).

Une couche granulaire stabilisée avec des géogrilles Tensar fonctionne comme un composite, en raison du mécanisme de verrouillage et du confinement des particules qui se développe entre l'agrégat et les ouvertures de la géogrille sous chargement. En contrôlant le déplacement latéral et vertical des particules granulaires, cette couche stabilisée mécaniquement (MSL) peut retarder le tassement.

tensar-mechanical-stabilised-layer
Verrouillage Tensar TriAx avec agrégat



Notre webinaire est maintenant disponsable
sur demande!


La voie de la stabilisation
Evolution de la technologie de géogrille de Tensar

avec Abdelghani Mekkaoui

Invitation FR3


REGARDEZ L'ENREGISTREMENT

 

Les sujets:subgrade stabilisation

Commentaires